Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Freephone : le téléphone VoIP Wi-Fi de Free

Le téléphone VoIP (voix sur IP) de Free sera vendu courant octobre. Le premier modèle, compatible Wi-Fi, sera vendu 59 €. Le deuxième modèle, compatible Wi-Fi/GSM, sera vendu 199 €. Le service, contrairement à Orange et son Unik, sera inclut dans l’abonnement mensuel de Free à 29,90 €.

Comme pour le Twin de Neuf Cegetel, le FreePhone peut être utilisé sur tout le réseau de Free. « Concrètement, dès qu’un abonné est à proximité de sa Freebox HD ou de celle d’un autre Freenaute, son téléphone se connecte automatiquement à son compte personnel de téléphonie Freebox : il bénéficie alors de tous les services et de la grille tarifaire (y compris de la gratuité vers 28 destinations dont les postes fixes en France Métropolitaine) proposés par Free » indique le communiqué de presse de Free.

Les trois principaux fournisseurs d’accès à Internet auront alors chacun une offre VoIP Wi-Fi. La France est en avance par rapport à d’autres pays, où ne se vendent pour l’instant que des skypephones (compatibles avec Skype), versions plus limités de nos téléphones Wi-Fi.

Mais l’avènement des téléphones VoIP Wi-Fi ne doit pas faire oublier qu’il nous faut de meilleures couvertures en Wi-Fi gratuit (par l’annonce de plans de couvertures métropolitaines) et simplifier l’usage de ces téléphones qui ne sont pas aussi faciles d’emploi qu’un téléphone GSM.

Il ne faut pas non plus oublier la sécurité qui n’est pas le point fort de la VoIP. De plus, de nombreux utilisateurs s’inquiètent de savoir que des inconnus peuvent se connecter sur leur connexion et utiliser leur bande passante sans qu’ils soient au courant. Free activera-t-il par défaut l’option VoIP ? Sera-t-elle désactivable afin de refuser le partage ?

J’ai l’impression que contrairement à d’autres pays, les citoyens français ne sont pas toujours prêts à partager leur accès Internet qu’ils paient de leur propre poche … Il n’y a qu’à voir le nombre de réseaux Wi-Fi sécurisés en France. Il y a de moins en moins de réseaux Wi-Fi gratuits 🙁

Autre réflexion : Iliad (la maison mère de Free) a une licence WiMAX nationale. Qu’attendent-ils pour l’exploiter ? On met du WiMAX dans les téléphones mobiles en VoIP, et là il n’y a plus de problème de couverture (tout du moins moins qu’avec le Wi-Fi …).

Dernière réflexion : à quand la possibilité pour un client Orange/Ubik d’appeler sur le réseau Free en VoIP Wi-Fi ? Quand des accords de parteneriat seront-ils signés entre Orange, Neuf Cegetel et Free ? C’est pas pour demain !!! 😉

Catégorie : Matériel

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, average: 3,50 out of 5)
Loading...

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Aucun commentaire sur “Freephone : le téléphone VoIP Wi-Fi de Free”

  1. aksum, le 5 octobre 2006 à 11:41 a dit:

    les prix proposés par Free semblent abordables, surtout pour le téléphone uniquement wifi. Je doute que les utilisateurs migrent rapidement vers un tél gsm/wifi… alors pour un temps, les geek freenautes se baladeront avec deux téléphones lol

    après concernant le partage d’accès c’est vrai que ça va très certainement poser problème. Je suppose que les tél seront compatibles wpa/wep, mais le mieux c’est clair c’est le wimax !


  2. testman, le 5 octobre 2006 à 11:50 a dit:

    WiMax semble n’être prèt que dans la tête des gars du marketing d’Intel … pour le reste, ya encore du travail avant que Free deploie ça massivement si j’ai bien tout comprit.


  3. Non, le WiMAX connaît une ascension fulgurante partout dans le monde.
    Ce n’est qu’une question de mois avant que le WiMAX (surtout mobile) soit disponible un peu partout !


  4. Dominique Blas, le 5 octobre 2006 à 13:09 a dit:

    Je réponds à mes interrogations sur l’usurpation.
    A priori, le téléphone mobile utilisera des certificats. Il s’agit donc probablement de SIPS et nécessite une liaison directe du mobile au PABX IP de Free (ceux qui disposent d’un PABX perso devront l’exclure du chemin dans ce cas mais comme ce n’est pas le même port, 5060 pour SIP et 5061 pour SIPS c’est plus facile).
    Ceci règle le problème de l’usurpation : ouf !
    Mais le pb de la rémunération reste entier 🙂
    db


  5. Pour répondre à la possibilité de de-activé le wlan mimo activé par défaut dans la free box v5.0, pour la téléphonie cela est actuellement impossible, seul free à la main (pour le moment ??) sur cette configuration (dans un futur fimrware mais rien n’est moins sure..).


  6. Syrus, le 6 octobre 2006 à 17:51 a dit:

    En validant les nouvelles CGV pour bénéficier du service, je suis presque sur que l’abonné accepte d’utiliser son canal sip wifi et de le partager pour d’autres sip freewifistes.
    Si les opérateurs pouvaient ouvrir leurs tuyaux sip pour les autres, comme ils savent le faire dans les gares ou aéroports.
    Rappelons que le projet KillBills de la Fédération France Wireless est SIP Friendly pour Free, Wengo, PhoneSystems, etc…


  7. Altitude, le 6 octobre 2006 à 19:20 a dit:

    Il semble que la licence wimax nationale détenue par illiad ne permette pas l’usage de la téléphonie et encore moins du roaming, afin de ne pas concurrencer les opérateurs de téléphonie GSM.


  8. Et pour la partie GSM, ça serait avec n’importe quel opérateur (je doute) ou un partenariat est signé?


  9. @harry : j’apprecie beaucoup ton site harry, mais on ne peux pas vraiment parler de "réseau", tu references des hotspots qui n’ont rien en commun et donc ou les régles d’accès peuvent etre enormément différentes d’un endroit à l’autre.

    Par exemple , est ce que la plupart des hotspots de café-wifi n’ont pas pas que les ports 80 et 443 ouvert rendant impossible la VOIP( standard) possible ?

    D’autres part comment est effectué la vérification pour savoir si le spot est allumé et/ou compatible avec telle utilisation ?

    voilà quelques questions que je me posais…


  10. Voilà , c’est bien pour cela que je parlais de VOIP "standard"; contrairement a skipeliquide , la VOIP ne fait pas du http sur port 80 en général…
    Donc si le Web passe ton Skype passe, [..] je coupes mes commentaires sur le pourquoi du boycott de skype 🙂 …
    Mais ta VOIP standard ( SIP,jabber) ne passera pas forcément …

    Tout ça pour dire que comme l’a dit Syrus , il serait bon de pouvoir indiquer sur nos site si les spots est "SIP-friendly"( téléphoner sans passer par un portail captif) : ouverture de certains ports etc..

    En géneral , on whitelist tout simplement le proxy du fournisseur, mais il y des milliers de fournisseurs…


  11. edgein, le 9 octobre 2006 à 11:28 a dit:

    un partenariat entre orange et free … encore faut il que free arrete d’attaquer orange (ou FT) en justice des qu’une mouche se fai ecraser …
    On ne peut pas faire de partenariat avec un "rival" qui vous a fait payer des amendes astronomiques …
    meme si vous trouvez les amendes "normales" , il faut donc admettre que orange ne peut pas s’alloer avec …


  12. Et pourtant, edgein, orange, sfr et bouygues ont passé des accords afin que leurs clients puissent s’appeler entre eux.
    Donc les partenariats sont possibles … 🙂


  13. Dominique Blas, le 9 octobre 2006 à 13:35 a dit:

    Chaque opérateur de téléphonie mobile a des accords avec les autres aux fins de roaming WiFi via les hotspots de chacun.

    db


  14. Le WiMax n’est pas autorisé en mobilité avec les licences actuelles, afin de ne pas faire trop d’ombre à l’UMTS notamment sur le sujet de la voix. Il va donc falloir attendre avant que des opérateurs avec un licence ne propose des services de cette envergure.

    Alex.


  15. Dominique Blas, le 10 octobre 2006 à 9:53 a dit:

    Au niveau de la réglementation il serait du reste intéressant d’étudier sa position sur la téléphonie par tout internaute.
    En effet, depuis que l’on dispose d’accès permanent et, a fortiori, depuis qu’il existe des logiciels simples d’accès permettant de concevoir un PABX IP, n’importe qui peut disposer de son propre commutateur d’acheminement avec Least Cost Routing, multiples attachements vers des opérateurs français et étrangers, etc et en faire bénéficier la famille, les copains, etc. En fait tout comme un site Web.
    Il ne s’agit pas de devenir opérateur mais parfois c’est limite.
    Ainsi quand je vois que la Justice française envisage ses propres interconnexions avec les opérateurs afin de réduire les coûts des écoutes je ris doucement dans la mesure où tout un chacun peut utiliser son accès Internet perso afin de passer des coups de fils sécurisés (SIPS) et les faisant acheminer par un opérateur étrangers (BroadVoice par exemple)
    tout en en faisant bénéficier son entourage.

    db
    db


  16. aksum, le 13 octobre 2006 à 13:11 a dit:

    @TheCyberSeb

    à commander en ligne via l’interface utilisateur de Free (début des envois fin octobre disent-ils)


  17. Ghislain, le 19 octobre 2006 à 15:26 a dit:

    Petite précision: puisqu’il s’agit de SIP, il n’est absolument pas nécessaire qu’il y ait d’accord entre Free et et Orange/SFR/Bouygues. Hors zone WiFi, on utilsie le réseau de l’opérateur, en zone WiFi/Free on utilise le réseau de Free, tout simplement…
    Autre remarque: on a du mal à voir l’intérêt d’un téléphone WiFi seulement, qui n’est pas très utile chez soi (on a déjà le téléphone avec la Freebox) et que l’on doit transporter pour téléphoner ailleurs, mais sans roaming… C’est pas hyper pratique pour avoir une conversation!


  18. Maxime, le 26 octobre 2006 à 18:22 a dit:

    Bonjour!

    Je suis très surpris du commentaire n3 de Thomas GEE, et, sans vouloir vous importuner, je serais extrèmement intéressé par vos sources Thomas. Merci d’avance 🙂


  19. MdeCannes, le 31 octobre 2006 à 0:09 a dit:

    Pour le Wimax, il faut atendre encore un peu je pense…
    Pour le moment j’ai commandé le simple mobile Wifi Free à 59€ pour voir l’utilisation sur les autres freebox (il faut que la fonction SIP soit activée pour l’utilisateur et choisir un mot de passe sur la console utilisateur de Free)…Beau pied de nez à Orange et consorts…
    J’attends pour prendre position sur un smartphone, ils sont pleins de fonctions mais difficile encore de trouver chaussure à son pied. De plus Alcatel venant de passer un accord avec Samsung sur la TV mobile sur bande S en Europe (DVB-…), les innovations ne cessent de miner les modèles existants.
    Mon bon Toshiba e750 wifi + SD bluetooth risque de me servir encore un certain temps de même que mon vieux Sony-E. Ti68. Mais ne dit on pas que c’est dans les vieux chaudrons qu’on fait la meilleure soupe…C’est triste de choisir maintenant quelque chose qui sera démodé dans 15 jours…Alors ce mobile Wifi FRE à 59€ me semble un excellent choix…


  20. MdeCannes, le 31 octobre 2006 à 0:24 a dit:

    Le SIP d’un Nokia N80 par exemple peut-il être vérrouillé sur Orange par l’opérateur ? => Bonne question ! En cas d’abonnement.
    Bouygues telecom indique que les crédits de consommation ne peuvent pas être utilisés "pour des accès radio"…La peur règne…(voir les conditions générales de vente actuelles).


  21. bien


  22. sitemo@aol.fr, le 30 avril 2007 à 15:22 a dit:

    Si personnes ne veut partager son wifi, avec nous comment on peut telephoner, tous le monde protege son resaux, donc c’est impossible de se connecter.C’est de bla bla


  23. simon, le 21 septembre 2007 à 14:39 a dit:

    Est-ce que la technologie utilisee par Free est UMA (ou GAN)?


Publier un commentaire


Un commentaire contenant des liens sera validé par l'administrateur avant toute publication.

*