Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Les ballons Wi-Fi à l’hélium

Je me demande si c’est faisable de placer des ballons gonflés à l’hélium au-dessus des points d’accès Wi-Fi, avec le SSID du réseau imprimé en gros sur le ballon ? Ainsi, tout le monde saura que vous partagez votre accès Internet sans fil. On pourrait même mettre un petit WRT accroché au ballon …

Qu’en pensez-vous ? Quelles sont les barrières administratives, esthétiques, techniques, financières, … ?

De plus, je verrai bien une initiative française, identique à ShareMyWifi, recensant tous les points d’accès Wi-Fi en France avec du Google Maps API à la sauce Web 2.0 (mélangé à du Flickr ?)

Ou alors faut-il continuer à « craiefitiser » le mobilier urbain ?

Catégorie : Communautaire

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Un commentaire sur “Les ballons Wi-Fi à l’hélium”

  1. Hum j’ai quand même vérifié qu’on n’était pas le premier avril avant de continuer ma lecture, mais aprés tout, pourquoi pas!

    Je ne connais pas la durée de vie d’un ballon à l’helium mais elle me semble faible (quelques semaines, au mieux), et je n’ai pas d’idées précises sur la legislation regissant les ballons wifi…


  2. excellente idée, surtout pour des utilisations ponctuelles..

    mais a Pomeys, on constate que le signal se dégrade fortement en période de vent. De petites vibrations d’antenne sont très néfaste. A mon avis, ce sera aussi le cas avec le ballon…


  3. Je suis pas persuadé que ça soit légal en France de partager sa connexion wifi ou alors sous certaines conditions (grader les logs, etc). Est ce que quelqu’un a plus d’info là dessus ?


  4. thomas de Pomeys, le 18 janvier 2006 à 18:37 a dit:

    d’après ce que j’ai compris, deux situations selon que sa soit ouvert au public ou pas (groupe fermé d’utilisateurs). Si ouvert, il te faut une licence expérimentale ARCEP. Il faut aussi bien sur que le FAI ne s’y oppose pas ce qui est le cas de la plupart d’entre eux.

    Après si tu veux vendre cet accès, il faut que tu sois en conformité avec le droit des affaires FR et c’est la que ca se complique…


  5. Déjà, ça dépend du contrat que tu as avec ton FAI, tous n’autorisent pas la connexion de plusieurs machines.

    En plus il faut être capable de savoir qui faisait quoi a chaque instant, et garder ses logs longtemps (mais j’ai oublié la durée, 3 mois? 1an? 3 ans?).

    En gros, tant que tous les utilisateurs sont identifiés c’est légal, sinon, quoiqu’ils fassent, le "partageur" est responsable des actions des personnes utilisant son réseau et n’étant pas retrouvables…


  6. yakusa, le 19 janvier 2006 à 17:47 a dit:

    les logs, c’est 3 ans….tu parles d’une contrainte…


  7. Sebastien, le 19 janvier 2006 à 18:52 a dit:

    Pour parler de "sharemywifi" pourquoi tu dévellopes pas ça toi avec canard wifi, ton blog a une grande popularité et serai un super moyen pour communiqué l’action. Je me doute que tu as surment des obligations qui ne te donne pas le temps d’organiser tout çela mais si tu fais un appel à tes visiteurs dans le tas, il doit bien y en avoir qui sont compétent pour dévelloper ce genre de truc!!!

    En tout cas je crois que c’est une très bonne idée…

    Concernant le ballon je crois qu’avec les perturbation dûe au vent le signl soit très mauvais mais pourquoi pas lors de rassemble ment de foule (foire, marché, festival,etc,) il serai p-t pas mal d’utiliser ce genre de ballon pour faire la pub d’un point d’accès situé au sol…


  8. J’ai moi aussi regardée la date pensant etre en avril 🙂
    A mon avis en dehors d’une utilisation de type evenementiel comme le suggere Sebastien, il faut oublier ca @home pour plusieurs raisons, a mon sens:

    1. L’utilisation de l’helium en implique des précautions certaines.
    2. L’helium coute cher (~55€ pour 5500g) (a)
    3. La durée de vie du ballon est limitée (a):
    * 8 à 12H pour un ballon latex
    * ~ 3 semaine pour un ballon aluminium
    4. Il faudra environ 1.6m3 d’He pour lever 1kg avec un ballon latex (il y a l’AP mais aussi le poids des cables!)(b)
    5. Je ne connais pas la legislation des ballons sonde, mais du fait qu’on utilise un gaz (meme s’il est inerte) en altitude, je pense que ca ne va pas se passer tout seul
    6. Un ballon au bout d’une corde c’est bien , mais il va en effet se balader avec le vent et donc générer un signal de mauvaise ou tres mauvaise qualité, mais avez vous deja vu un diagramme d’emission d’une antenne omni dans le plan vertical? (c)
    Je ne connais pas beaucoup de rossignols qui possedent un pda ou un pc mobile 🙂
    7. On est pas a l’abri des imbeciles: avec une carabine a plombs ou un pistolet a billes , on peut faire vachement rire les copains.

    En ce qui me concerne je serais plus sensible a une action collective et du type google map, moins crade que le craiefiti et moins onereuse/compliquée que le ballon sonde.

    (a)http://www.leaderfete.fr/catalog...
    (b)perso.wanadoo.fr/kap-chag…
    (c)http://www.bordeaux-wireless.net...


    Tibo


  9. Ha oui, quant a revendre son acces internet, je trouve que le systeme etabli en france genère assez de fric comme ca. Et si certaines persones cherchent a *rentabiliser* leur connection a internet, il leur serait certainement plus facile d’ouvrir un site porno, ou garnir une page web de pubs en tout genres.

    La plupart des gens desormais dispose d’un acces a internet, au moins en zone urbanisée.
    Et si l’idée d’avoir acces partout sans fil est bonne, si elle devient payante, autant aller dans un cybercafé, ca m’evitera de me trimbaler mon portable sous le bras.


    Tibo


  10. Brodz, le 20 janvier 2006 à 11:30 a dit:

    On avait eu la meme idée avec un pote y a qq temps de ca… on s’etait finalement dit que les cables qui pendouillent ca faisait pas genial.

    Et si on les meshait tous ??? 🙂


  11. 🙂 le probleme reste le meme: l’alimentation.
    On peut toujours s’arranger avec du solaire, des accus, et un peu de découpage, mais outre le poids rajouté, on ne peut pas garantir l’exposition du panneau.
    On peut toujours imaginer un systeme de stabilisation/orientation avec des petits ventilos de recup régulés … 😀


    Tibo


  12. Stan, le 22 janvier 2006 à 10:47 a dit:

    Il y a 3 ans on lisait déjà ce genre de bêtises et il avait été déjà expliqué tous les risques que ça impliquait vis-à-vis de l’électricité statique et de la foudre.
    Sans parler du fait qu’émettre à partir d’un aéronef est *interdit* sans la licence adéquate.

    Allez, une ptite épingle dans cette idée bidon et pfouiiiiiiiiiiiit !


  13. Initiative française idem à ShareMyWifi!
    En fait sur notre site http://www.laptokfe.com (Guide des cafés Wi-Fi sur Paris) et bien on va surement dans les mois à venir tenter de la faire… sur Paris.
    Mais plutôt avec Google earth car il parait que GoogleMap n’est pas bon sur Paris.


  14. Stan : je sais qu’on avait déjà discuté de cette idée il y a quelque temps déjà, je voulais savoir si des projets de ce type avaient déjà eu lieu. De toute façon, je parlais juste d’afficher nos réseaux Wi-Fi avec des ballons hélium. Après, y mettre un point d’accès, c’est de la science-fiction 😉


  15. tesman, le 27 janvier 2006 à 11:54 a dit:

    Désolé de vous refroidir, mais l’utilisation d’un éméteur de radio-fréquence (en l’ocurence le point d’accès wifi), à bord (lire accroché) à un aerostat/aeronef et strictement règlementé (lire interdite pour le commun des mortels) ! Et en théorie, l’utilisation de point d’accés wifi "mobile" (dans une voiture par exemple) l’est aussi !
    En pratique, le wifi bénéficie d’une grande "permissivité" par rapport à ce que permet la loi et tu peux tous tester tant que l’on ne t’envoie pas un avertissement. Au premier coup de semonse mieux vaut arreter définitivement toute emission, car les risques encourus sont plutôt dissuasif …. et oui, les ondes sont un milieu fortement réglementé, et si ce n’était pas le cas, pourquoi les opérateurs payeraient si cher leur petit MHz 😉


  16. A propos de la carte, pour l’assoce Paris-Sansfil, j’avais mis à jour notre système de carte précédent pour utiliser google maps..
    – carte GoogleMaps : http://www.paris-sansfil.fr/map/...
    – carte TagMap : http://www.paris-sansfil.fr/map/...


    Thus0


  17. renhey de ontario, le 13 avril 2006 à 22:33 a dit:

    hello jello buh bye pooding


  18. ophion, le 18 juin 2006 à 0:31 a dit:

    http://www.vertigephoto.com
    la preuve que cette idée n’est pas stupide c’est qu’elle est déjà réalisé par ce photographe qui transmet des images wifi a partir d’un ballon, équipé de stabilisateurs. Effectivement ca ne marche pas avec des vents de plus de 8 km/h. Un ballon a l’hélium n’est pas un aéronef, il lui faut autant de permis qu’à un enfant tenant un ballon au bout d’une corde, a condition que le dit ballon ne soit pas à plus de 150 m de hauteur (et autres conditions plus spécifiques en ville: ne pas dépasser le plus haut site)


  19. Bonjour,

    Oui cela peut être faisable mais dans certaine conditions:

    – Sur une durée limitée (on ne peut pas laisser un ballons dehors 24/24h 7/7j
    – Que les conditions météo ne soit pas trop mauvaise
    – Qu’il ne soit pas à plus placer à plus de 150m (législation & DGAC obligent)
    – Pour le poid il n’yaurai pas trop de problème (alimentée en POE..)

    -> en savoir plus sur les ballons captifs: http://www.phodia.com
    -> http://ballons-gonfles-helium.com/ 😀


Publier un commentaire


Un commentaire contenant des liens sera validé par l'administrateur avant toute publication.

*