Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

[Exclusif] Fon inaugure son réseau Wi-Fi en France en décembre

Canard Wifi a demandé à Martin Varsavsky (*) et Yann Mauchamp (**), respectivement PDG de Fon et Fonero Leader France, de nous expliquer en quoi consistait leur nouveau réseau FON (www.fon.com), qui sera officiellement lancé en France lors de la conférence Les Blogs 2.0, organisé par Six Apart, à Paris, le 5 et 6 décembre 2005.

Canard Wifi : En quoi consiste le réseau FON ?

Yann Mauchamp : FON, c’est l’Internet mobile gratuit ! C’est un freeware et une communauté (de type de celles connues dans le monde du logiciel libre). Une coopérative dans laquelle vous apportez une partie de votre bande passante et en recevez en échange. FON permet à chacun de ses membres de partager sa bande passante inutilisée (soit 97% dans le cas d’une connexion ADSL) avec les personnes passant dans son voisinage proche (rayon de 50 m). Le Fonero devient un point d’accès Wi-Fi sécurisé et bénéficie à son tour de tous les points d’accès Wi-Fi sécurisés ouverts dans le monde quand il est en déplacement.

Martin Varsavsky : En quelques semaines, des milliers de Foneros qui ont téléchargé le freeware, font des propositions, initient des projets de développement. C’est un mouvement, un groupe qui souhaite changer la façon de vivre l’Internet mobile.

Canard Wifi : Quels services proposez-vous ?

MV : En un mot, l’itinérance Wi-Fi gratuite.

YM : Les services proposés par FON sont ceux offerts par le freeware : connectivité, sécurisation, mesh networking, ad-hoc networking et prochainement, facturation. Les Foneros offriront dans l’avenir d’autres services de proximité, en fonction de leurs envies et de leurs moyens, il n’y a pas de limite au partage.

Canard Wifi : Pouvez-vous expliquer les différents profils d’utilisateurs, et la différence entre eux ?

YM : Toute personne possédant un accès Internet haut débit (ADSL, Cable, etc) ou très haut débit (fibre optique) peut devenir Fonero. Nous avons identifié 3 types d’usage du réseau FON correspondant à 3 profils :

– Linus : partage au sein de la communauté des Linus, bénéficie du roaming gratuit,

– Bills (mis en place en 2006) : partage moyennant rémunération (sur revenus générés avec les Aliens), ne bénéficie pas du roaming gratuit

– Aliens: accèdent au réseau FON sans faire partie de la communauté, moyennant règlement, pour des durées allant de 30 mn à 1 mois.

MV :Les Linus voient une opportunité énorme pour utiliser les appareils Wi-Fi tels que les portables, les PDA, les appareils photos numériques, les lecteurs MP3, les PSP et surtout, les WiFiFONS partout où ils vont.

Canard Wifi : Quelle est la couverture visée ?

MV : La planète Terre, où qu’il y ait des Foneros … Depuis notre lancement il y a 2 semaines, nous avons déjà des Foneros inscrits dans 18 pays.

YM : Partout dans le monde ou il y a une connexion internet. Le freeware est disponible en espagnol et en anglais aujourd’hui sera bientôt disponible en français.

Canard Wifi : Combien de clients visez-vous dans le futur ?

YM : Tous ceux qui offrent aujourd’hui à la vue des passants leur bac à fleur (merci à Nicolas Negroponte d’avoir proposé cette métaphore concernant le wifi).

MV : Des milliards ?

Canard Wifi : Combien un utilisateur peut-il espérer gagner avec votre système ?

YM : Les Linuses font le choix de ne pas gagner d’argent, mais gagner de l’accès gratuit partout, il s’agit donc pour eux d’une économie très substantielle par rapport aux coûts d’accès proposés par les opérateur actuels, notamment ceux proposant de l’accès Internet en 3G (des centaines ou des milliers d’euros/mois).

MV : Les Bills dont le voisinage est très fréquenté par des Aliens seront sans doute ceux qui génèreront le plus de revenus de leur connexion. Au-delà des revenus générés par les activités des Aliens, les Bills et Linuses pourront proposer d’autres services aux passants (renseignements touristiques, gastronomiques,…). C’est une nouvelle forme de sociabilité et pourquoi pas de commerce de proximité. C’est aussi comme dans le cas des blogs et des réseaux sociaux en ligne, de nouvelles façons de partager et d’échanger au bénéfice de chacun.

Canard Wifi : Que dites-vous à ceux qui souhaitent partager leur accès à Internet, mais ont peur des répercussions juridiques en cas d’utilisation frauduleuse de leur connexion (étant donné qu’ils en sont le responsable) ?

MV : FON n’a pas inventé les hotspots, il y en a partout. Les sociétés comme Orange, Boingo, The Cloud, T-Mobile en possèdent tous. Ce que nous avons inventé avec FON est un outil qui permet à tout citoyen de partager leur bande passante qu’ils ont en trop chez eux en échange de bande passante ailleurs. Ce n’est pas abusif puisque vous donnez de la bande passante pour en recevoir. De toute façon, vous n’avez qu’un seul mot de passe donc vous ne pouvez pas vous cloner et utiliser de la bande passante autre part sans payer.

YM : Nous leur disons qu’ils n’aient pas peur, qu’il n’y a pas de menace réelle et sérieuse, que nous travaillons avec ceux qui pourraient entraver cette liberté. Les leaderships dans les indutries de l’Internet sont provisoires, ce qui en fait la beauté. L’Internet appartient aux citoyens, son accès doit être facilité, partout, tout le temps. Tout le monde est d’accord, ou presque.

Canard Wifi : Et pour ceux qui ne peuvent pas, contractuellement, partager leur accès à Internet ?

MV : Nous leur suggérons de changer de fournisseur ou d’en mettre un en place eux-mêmes.

De nombreux fournisseurs comprennent l’intérêt qu’ils ont à satisfaire les nouveaux besoins de leurs clients. Mais nous sommes persuadés que partager sans faire payer n’est pas illégal. Être un Linus n’est pas illégal, mais être un Bill cela peut l’être si votre FAI vous l’interdit spécifiquement.

YM : Nous pouvons constater chaque jour en passant à proximité d’un usager Wi-Fi que les connexions sont autorisées et non-sécurisées ou totalement fermées. Permettre à ses abonnés de partager de façon sécurisée son accès Wi-Fi va dans le sens des FAI d’offrrir un meilleur service, plus sécurisé. De nombreux fournisseurs comprennent l’intérêt qu’ils ont à satisfaire de nouveaux besoins de leurs clients. FON est un acteur du développement d’Internet, ce qui intéresse les FAI, certains nous approchent avec des projets de partage de revenus avec les Foneros, pourquoi pas ?

Canard Wifi: De même, quels FAI permettent à leurs clients de revendre (en mutualisation) de la bande passante ?

MV : Nous sommes en contact avec des FAI partout dans le monde, de plus en plus adhèrent à notre programme, notre site www.fon.com est l’endroit où nous détaillons la liste de nos partenaires.

Canard Wifi : Quelle est votre politique de sécurité sur le réseau ?

MV : Notre expérience de FAI (Martin Varsavsky est le fondateur de Jazztel en Espagne) nous amène à proposer les meilleurs solutions, dans le respect des règles de protection de la vie privée et de la confidentialité dans chacun des pays. Contrairement à ce qui se passe aujourd’hui, une connexion partagée FON ne sera pas anonyme et sera sécurisée.

Canard Wifi : Et pour la santé ?

YM : Sur cette question, quelques points de repères techniques : un relais TV émet plusieurs kilowatts, un téléphone mobile émet jusqu’à 2 watts, un routeur Wi-Fi c’est 0,1 W maximum. Il est donc urgent de débrancher les relais TV si on se préoccupe sérieusement de la santé.

Canard Wifi : N’avez-vous pas peur de la concurrence des opérateurs de téléphonie mobile ou des nouvelles technologies d’accès sans fil ?

YM : Nous serions ravis qu’ils offrent ce que nous proposons, mais ils ne se dirigent pas dans cette direction avec la 3G !

Canard Wifi : Quel matériel faut-il pour rejoindre FON ? Avec la rupture de stock des Linksys WRT54G, quelle solution de remplacement est préconisée ? WRT54GS ? WRT54L ?

YM : Notre site Internet fournit tous ces renseignements en temps réel (www.fon.com) dans ce domaine, que ce soit concernant les routeurs ou les WiFiFONS..

Canard Wifi : Fournissez-vous des câbles, connecteurs ou antennes aux clients ? Avez-vous des partenariats spéciaux avec des constructeurs/fournisseurs ?

YM : Nous commercialisons les routeurs agréés FON, donnant ainsi une garantie à nos Foneros, mais ils peuvent également obtenir ces routeurs Wi-Fi par leur propre moyen (le FON Freeware fonctionne sur tous les routeurs à base Linux). Des adaptations du FON Freeware à de nombreux modèles de routeurs sont en cours. Les partenariats sont un moyen d’avancer dans la direction du FON inside.

Canard Wifi : Quels sont vos partenariats avec les fournisseurs d’accès à Internet pour intégrer directement votre logiciel dans le matériel Wi-Fi ?

MV : Ils seront annoncés quand ils seront concrétisés.

Canard Wifi : Existe-t-il un support technique pour les utilisateurs ? Si oui, quel est son prix ?

YM : Oui, nous travaillons à la mise en place d’un support technique à l’issue la phase Beta. Nous avons aujourd’hui un forum dédié aux beta-testeurs. Le prix du service technique sera celui constaté sur le marché pour des services comparables et sera opéré selon les canaux les mieux adaptés.

Canard Wifi : La téléphonie ou la télévision par IP sur le réseau FON sont existantes/fonctionnelles ? Si oui, comment faire ? Qu’est ce qu’un WiFiFon ?

YM : Un WiFiFon est un téléphone, conçu pour les réseaux Wi-Fi. Il est bien entendu compatible GSM, pour permettre la continuité de communication dans les zones sans Wi-Fi. Il permet donc de réduire considérablement sa facture téléphonique, ce qui est l’objectif de plus en plus d’abonnés.

MV : Comme vous l’avez compris, les coûts de connexion Wi-Fi sont bien inférieurs à ceux de la 3G par exemple.

Canard Wifi : Comment vous différenciez-vous des autres opérateurs Wi-Fi (Ozone à Paris par exemple) ?

YM : Nous apprécions la démarche. Ils ont démarré il y a quelques années, ce sont des pionniers. Nous pensons qu’il est nécessaire que tout le monde s’y mette. Nous chercherons à être compatible avec toutes offres qui sont proposées, si elles respectent certaines règles en terme de sécurité, de facturation, etc… Nous avons constaté que les plus grands réseaux wifi (ceux mis en place par les opérateurs) ne représentent que quelques milliers de points, nous pensons rapidement être le réseau au maillage le plus fin. 100 000 Foneros en France permettront le même maillage que celui proposé aujourd’hui par les opérateur de téléphonie mobile. Nos points d’accès seront représentés sur des cartes, afin de faciliter les déplacements et les repérages.

Canard Wifi : Merci pour votre temps

MV : Merci à vous!

YM : Merci de votre intérêt et à bientôt

Biographies

* Martin Varsavsky

Serial entrepreneur et philanthrope, la biographie et la carrière de Martin sont détaillées à l’adresse suivante : http://english.martinvarsavsky.net/general/biography.html

** Yann Mauchamp

Entrepreneur et passionné d’Internet depuis 12 ans, Yann Mauchamp est Fonero Leader, France, animateur et coordinateur de la communauté FON. Yann est également Country Manager d’openBC, leader européen du business networking. Yann a passé une partie importante de sa carrière à l’étranger, où il a dirigé et déployé start-ups et filiales de groupes média. Yann a ainsi été PDG de NewsAlert/Inlumen Asia-Pacific, aggrégateur d’informations racheté depuis par DowJones et a occupé dès 1994 au sein du Groupe Lagardère des fonctions de direction au sein de Club-Internet, du Studio Grolier. Il a notamment piloté les activités internationales en new media, en Chine et à Taiwan. Il était auparavant consultant en multimédia. Il est titulaire d’un Master en Management des Affaires Internationales du CESCI et pratique le Yoga.

Catégorie : General

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

23 commentaires sur “[Exclusif] Fon inaugure son réseau Wi-Fi en France en décembre”

  1. mbouchonnet, le 29 novembre 2005 à 11:16 a dit:

    Hum je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais quelqu’un y croit?

    Et puis, le coté nous on partage mais notre logiciel est freeware et pas open source me géne un peu en fait.
    Surtout, quand on présente les bills comme de méchants capitalistes et les linus comme les gentils partageurs…

    Au niveau marketing tout à l’air parfait, mais derriére, ça suit?

    Sans parler du fait que leur réponse aux inquiétudes juridiques est trés trés juste…

    Et techniquement on ne sait pas grand chose non plus
    🙁


  2. Tu es bien pessimiste. Le logiciel est open source, il est basé sur OpenWRT, et on peut le télécharger sur leur site, donc techniquement tu peux voir comment ça marche. Sinon pour le côté juridique, justement les gens sont authentifiés, donc on sait (à priori) qui s’est connecté et quand sur un hostpot, en cas d’utilisation frauduleuse…


  3. Ulysse, le 29 novembre 2005 à 14:19 a dit:

    Dans la premiére ligne de l’interview, Yann Mauchamp parle de freeware, non de logiciel libre.

    Techniquement, il n’est nulle part question de l’eventuelle methode de cryptage par exemple, on sait juste que ça marche sous windows, mac et linux…
    Ce qui est leger comme infos techniques non?


  4. Evidemment, si tu te contentes de lire l’interview sans regarder le site… Enfin bon les commentaires anonymes, on sait ce que ça vaut.


  5. Ulysse, le 29 novembre 2005 à 16:23 a dit:

    Ha? et elles sont ou les sources sur le site?

    Et je vois pas le rapport avec les commentaires anonymes…
    Surtout que je suis pas spécialement anonyme…


  6. Leyla, le 29 novembre 2005 à 21:56 a dit:

    Cette idée de WiFi communautaire par le billet d’un petit freeware est géniale! C’est quand même incroyable que personne n’ait pensé à ça plus tôt! Vive le mouvement FON!


  7. Je suis daccord avec leyla, l’idée est vieille, depuis le debut du wifi beaucoup rèvent de reseaux communautaires mais sans entreprendre grand chose. FON essaie de donner vie au rève de pas mal de gens et en cela il faut les respecter et participer. Les grincheux qui ne pensent qu’a mal me font penser à tous ces politiques et ces cadres sup costard cravates qui croient toujours savoir mieux que les utilisateurs ce que l’on attends du net. Tout le monde est libre de participer -OU PAS- il n’est pas constructif de venir demolir un beau projet ! d’autant que je mets ma vie en jeu si ceux qui postent des commentaires negatifs quand a la securité et à "l’utilisation frauduleuse" n’tulisent pas de logiciel de P2P et ne possèdent que des logiciels avec les licences duement établies à leurs noms.

    A++


  8. mbouchonnet, le 30 novembre 2005 à 11:25 a dit:

    Je ne suis pas d’accord, lillesansfil par exemple existe depuis pas mal de temps et est a mo sens un bel exemple de réseau communautaire non?

    Le grincheux qui ne pense qu’a mal étant administrateur réseaux, ça fait partie de son boulot malheureusement, de penser aux utilisations detournées des connexions qu’il propose (et aux risques juridiques)…

    Soyons clairs, je serai ravi de partager la bande passante dont je dispose, librement, (tant que ça ne géne pas mes "utilisateurs prévus" bien entendu) par exemple la nuit.
    Malheureusement, je ne peux pas le faire, je risque d’aller en prison si on fait une utilisation abusive de ce service.

    Je suis au courant de ces risques juridiques, et je ne voudrai pas que les membre de ce projet fon (communautée?!) se retrouvent poursuivis car ils étaient trop optimistes…

    Je ne démolis rien, je previens…

    Une question technique sur la sécurité est-ce un commentaire négatif?
    Je m’interroge, je ne critique pas la sécurité eventuelle de fon, je veux juste savoir ce que c’est…

    Quant a l’utilisation frauduleuse, on peut resumer ça comme ça:
    aller en prison pour avoir téléchargé 3 divx et 2 mp3, admettons.
    Aller en prison parce qu’un inconnu s’est servi de ma connexion au net pour telecharger 3 mp3 et 2 divx, désolé mais c’est non.

    Et pour en remettre une couche dans le coté grincheux paranoiaque, désolé mais installer un firmware venant de gens dont le discours reste approximatif (pour le moment j’espére) désolé mais c’est non.

    Enfin, quant a la viabilité du projet, ça necessite tout de même un wrt54g, et que l’utilisateur installe un nouveau firmware, ça me semble un tout petit peu lourd pour un utilisateur lambda.

    Mais encore une fois j’espére me tromper, et je serai vraiment ravi si fon était déployé massivement partout dans le monde.

    P.S.
    Je parle espagnol comme une vache anglaise mais il semblerait que le logiciel sois libre finalement:
    blog.fon.com/es/archivo/t…

    Ca enléve pas mal de mes critiques sur le projet…
    Mais pose des questions sur les dirigeants d’une société qui n’ont qu’un seul produit: le firmware, et qui ne connaissent pas son mode de licence?!


  9. Heu, je me répète, êtes vous allés sur leur site ?

    en.fon.com/info/software-…

    En bas vous avez un tar.bz2 de leur code source. Comme je l’ai plus haut, c’est basé sur OpenWRT écrit sous GNU GPL, donc leur soft l’est aussi. 🙂


  10. Bonjour, mon prénom est Yann (celui de l’interview de Thomas).

    Merci pour l’enthousiasme et les critiques suscitées par le lancement de FON.

    En quelques mots, toute notre philosophie est basée sur le partage, c’est la nature même de notre projet que d’inclure tous vos commentaires, remarques, encouragements, propositions dans notre offre et sa formulation.

    Nous n’avons pas tout préparé, pas imaginé tous les scénarii, ni mis en place de lexique ou de traducteur sur tout ce que l’on dit ou écrit dans le cadre de ce projet. Nous n’employons pas d’agence de communication, ni d’avocat, c’est l’intelligence du groupe que nous représentons avec vous qui nous fait avancer dans la bonne direction.

    Il est juste de rappeller que nous ne pouvons ignorer la loi (nous la respectons et la respecterons, tous ensemble).

    Nous n’ignorons pas non plus la démocracie, qui veut que si nous sommes suffisament nombreux à vouloir du wifi partagé, nous l’otiendrons.

    Cet accès libre et sécurisé à l’Internet mobile est une utopie dont nous voulons faire une réalité.

    Ce mouvement est mondial, si nous nous rassemblons, nous gagnerons !

    Mea Culpa : il est de la responsabilité de chacun de tout faire pour être le mieux compris possible par autrui (par exemple, quand je disais Freeware ou Logiciel Libre il est juste de dire que j’oubliais de préciser logiciel libre ou open source, mais cela est rectifié depuis, n’est-ce pas ?).

    Ce projet existe car des volontaires se sont proposés d’y participer, partout dans le monde. Nous n’inventons rien, nous proposons de coordonner les actions menées partout et de devenir partenaire des actions individuelles et collectives locales, existantes et à venir.

    Merci de prendre contact avec nous via l’email proposé ici si vous souhaitez nous exposer les difficultés auxquels vous pensez que nous serons confrontés en France, mais également les opportunités que vous identifiez.

    Vous pouvez par exemple utiliser cette adresse email (info-fr@fon.com) pour nous proposer de devenir fonero leader dans votre quartier, pour cela, merci de préciser dans le sujet votre code postal, suivi de fonero leader (ex : 33200, Fonero Leader).

    Je termine ce commentaire/post sur un mot de Confucius :
    « Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire ».


  11. Stan, le 7 décembre 2005 à 12:43 a dit:

    "Cette idée de WiFi communautaire par le billet d’un petit freeware est géniale! C’est quand même incroyable que personne n’ait pensé à ça plus tôt! Vive le mouvement FON!"

    Vous êtes payée, au moins, pour dire ça ?
    FON n’a rien inventé…


  12. fbab, le 7 décembre 2005 à 19:37 a dit:

    FON est une idée intéressante et elle est plutot communiquer de manière sympa. Mais rendons à Ozone.net la primeur pour une action d’envergure sur le plan de la comm. !


  13. http://www.geeek.org/2005/12/10/...


  14. L’idée n’est pas neuve et elle est déjà en application grâce au travail collaboratif de dizaines d’associations WIFI en France, et depuis des années.

    La nouveauté vient plutôt du marketing très bien maîtrisé de son PDG, quand nous nous sommes concentrés, logiquement, à d’abord faire fonctionner concrètement des mesh network, plutôt qu’a communiquer. Ca va changer !

    Il est urgent que nos communautés wifi s’organisent et s’unissent pour avoir un poids plus fort au niveau national, offrir une meilleur couverture, Wireless France n’y étant pas vraiment arrivé et il y a aujourd’hui urgence.

    Au delà de l’arrivée de FON (qui a l’avantage de rendre notre message plus compréhensible), c’est cette loi anti-terroriste votée récemment qui risque de nous poser, TOUS, un réel problème dans l’avenir : billaut.typepad.com/jm/20…


  15. papsoun, le 12 février 2006 à 21:06 a dit:

    je voudrais faire parti.. des foneros je suis au Maroc à Casablanca
    je pourrais travailler à convaincre de nouveaux foneros


  16. citronr, le 15 août 2006 à 0:11 a dit:

    Sorry. I do not write well enough in French. I am an American living in Italy, near Venice. Perhaps you can help me.

    I would like to inquire how I would be able to have WiFi access in Menton, France, specifically at this address:

    1 Rue de la Republique
    Menton

    We own a small apartment at that address and use the apartment only every few months for a few days each visit. I have a MacBook laptop computer already equipped for WiFi. I notice that within our building, known as the Orient Palace, there are at least 6 WiFi "hotspots" but all are private and password protected. I am, of course, willing to pay for access.

    How do I set up an account which would best suit our needs: 3-5 days every few months?

    Thank you.

    Richard D Citron
    citronr@mac.com


  17. solana, le 18 novembre 2006 à 4:00 a dit:

    Désolée de gacher votre bel enthousiasme
    Etes vous informé de la présence ou non de risques sanitaires graves liés au wi fi?
    L’électrosensibilité, qui touche une personne sur 20 en Suède par exemple, savez vous quelle souffrance cela représente?Quelle étude scientifique permet de dire que le wifi à haute dose n’induit pas d’électrosensibilité?
    Et enfin plus basiquement, ne savez vous pas qu’un principe basique de la démocratie implique que les personnes aient été consultées avant qu’on ne leur impose quelque chose?Ca, vous en faites quoi?N’est pas une idée encore plus belle que le wifi?
    Désolée de vous ramener sur terre.Il ya les belles idées de quelques personnes, et le respect de chaque individu……


  18. ARTISIGA, le 25 novembre 2006 à 18:18 a dit:

    j’aimerai savoir si les abonnés de free avec la freebox peuvent participer a fone et partager leur connection.
    MERCI


  19. Superbock, le 4 décembre 2006 à 14:02 a dit:

    Le samedi 25 novembre 2006 à 18:18, par ARTISIGA

    j’aimerai savoir si les abonnés de free avec la freebox peuvent participer a fone et partager leur connection.
    MERCI

    Moi je suis chez Free et je l’ai prise quand meme la Fonera droit ou pas le droit.


  20. Ranjo, le 13 décembre 2006 à 13:33 a dit:

    "Canard Wifi : Et pour la santé ?

    YM : Sur cette question, quelques points de repères techniques : un relais TV émet plusieurs kilowatts, un téléphone mobile émet jusqu’à 2 watts, un routeur Wi-Fi c’est 0,1 W maximum. Il est donc urgent de débrancher les relais TV si on se préoccupe sérieusement de la santé."

    il faut être serieux et cesser de raconter ce genre de ragots.

    ce qui compte c’est le niveau d’exposition dependant du couple distance et puissance, le wifi peut tuer par le dysfonctionnement d’appareils electroniques lorsque le niveau dépasse 3V/m .

    Ceux qui dissimulent des risques sont des délinquants :next-up.org/forum/viewtop…

    les regles a respecter avec le wifi:http://www.magsecurs.com/article...

    Le respect de la loi c’est valable pour tout le monde et en particulier en ce qui concerne la mise n danger délibérée de la vie d’autrui.


  21. c’est pas simple de devenir un hotspot wifi gratuit a moindre cout

    la plupart des fournisseur de solution vout facture 199 euro
    je trouve que celle de FON est trés bon marché
    Par contre c’est pas simple d’arriver jusqu’a fon


  22. Ba si c’est simple, et gratuit chez worldspot.net.
    Chez eux au moins, le hotspot gratuit, c’est gratuit pour tout le monde, contrairement à fon qui est une communaute privée et fermée.
    Ils offrent aussi plein d’autres possibilites dont la vente de connexions en ligne à prix libre avec partage des revenus à 75% pour le proprio (contre 50% chez fon)
    En plus Fon fait croire que les linus partagent gratuitement, alors que Fon vends les connexions à tout le reste du monde dans leur dos et empochent tout l’argent! 18 millions d’euros d’investissement, faut bien les rentabiliser!


  23. godillot, le 2 mars 2007 à 11:58 a dit:

    Bonjour,

    Cette idée m’ interesse vraiment, et je suis prêt à y adhérer, mais je ne sais pas comment faire???
    J’ ai un modem wi-fi et un abonnement à tele2; est-cr possible de rejoindre ler "wififoneurs"???
    Merci, cordialement…


Publier un commentaire


Un commentaire contenant des liens sera validé par l'administrateur avant toute publication.

*