Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Le fiasco du WiMax

Selon le Wi-Fi Weblog, le WiMax prend du poids face aux technologies DSL et câble. Le WiMax « devient populaire et est bien parti pour devenir la troisième technologie d’accès à Internet haut débit« .
Comment peut-on déclarer cela lorsque le WiMax n’a même pas prouvé ses avantages (les tests réels en extérieur ne font que débuter), et ne le fera pas avant 2009, voire jamais !

Le Yankee Group, qui avait prédit le succès immuable et fulgurant des HotSpots payants dès 2004/2005 (on attend toujours), annonce que le WiMax pourrait se mesurer aux technologies DSL et câble. « Le WiMax sera intégré dans plusieurs appareils portatifs, tels que les ordinateurs portables (…). Cela est probable en 2007 lorsque les puces 802.16e seront produites. »
Probable ?
En tout cas, Intel attend avec impatience le WiMax (« La chose la plus importante depuis l’avènement d’Internet« ).
Leurs communiqués de presse indiquent par exemple de manière erronée que l’arrivée du WiMax est toute proche. En fait, ils ont mélangé le WiMax avec la technologie Flash-OFDM (je reviendrai sur ce dernier dans le prochain billet).
Le WiMax ne viendra pas remplacer le Wi-Fi, qui est déjà très bien implanté et le sera encore plus demain (avec l’avènement de la maison numérique).

Mais qu’est ce que le WiMax (norme 802.16) exactement ? C’est une technologie WMAN (Wireless Metropolitan Area Network – Réseau d’Accès sans fil Métropolitain) prometteur pouvant apporter, théoriquement, 70 Mbps à 50 km à la ronde, mais en pratique il n’apporte que 20 Mbps à 10 km.

En fait, le WiMax n’est même pas une technologie à proprement parler, mais plutôt un « conteneur » de technologies. Il regroupe en effet plusieurs normes. Un peu comme le Wi-Fi, qui au début, ne comportait que la norme 802.11b. Le « conteneur » Wi-Fi a alors accueilli de nouvelles normes (le 802.11a et le 802.11g). Les acheteurs de produits Wi-Fi ne comprenaient plus rien à cette soupe de lettres (a, b, g) !

Mais ce qu’on oublie, c’est que le WiMax ne sera pas mobile dès le début. Il servira surtout pour relier des points fixes (remplaçant les liens T1 filaires) à haut débit (donc réservé aux opérateurs ou aux grandes entreprises). La norme 802.16e ajoutera la mobilité à la norme 802.16.

De nombreux freins empêchent pour le moment un développement massif auprès du public du WiMax. La régulation, les bandes de fréquences disponibles (spécifiques à chaque pays), les autres technologies sans fil qui se développent (UWB, Flash-OFDM, UMTS TDD, …) sont autant d’obstacles à franchir.

Revenons rapidement sur les bandes de fréquences. Le WiMax pourra exploiter les bandes 2,4 GHz, 3,5 GHz et 5,8 GHz. Souvenez-vous que plus on monte en fréquence, moins les ondes iront loin et moins elles pourront pénétrer les obstacles. Le 5,8 GHz sera adapté aux liens inter bâtiments par exemple, mais peu utile pour l’utilisateur d’un ordinateur portable. En France, le 2,4 GHz est totalement libre (avec certaines limitations de puissance tout de même), le 3,5 GHz est pour le moment réservé à un seul opérateur (Altitude Telecom), détenteur d’une licence BLR (Boucle Locale Radio) et le 5,8 GHz est interdit d’utilisation en extérieur par l’ART (Autorité de Régulation des Télécommunications).

Le WiMax n’est donc pas une solution haut débit économique disponible dès Janvier 2005 pour arroser tout un pays (même les endroits les plus reculés) en accès Internet sans fil.

Intel n’a commencé à distribuer ses puces WiMax (nom de code Rosedale) qu’en Septembre 2004 pour des tests prévus à partir de 2005.

Certains analystes pensent que la version mobile du WiMax ne percera le marché américain qu’à partir de 2009.

Les antennes dans les ordinateurs portables telles qu’elles sont imaginées par Intel sont bien trop petites et pas assez directionnelles pour capter les signaux WiMax, à moins d’augmenter les puissances, ce qui entraînera beaucoup plus d’interférences avec d’autres appareils sans fil utilisant les mêmes fréquences.

Joseph Crupi, le vice président du groupe de communications haut débit de Texas Instruments a comparé le WiMax à la technologie Vector OFDM, promise par le BWIF (Broadband Wireless Internet Forum), mais qui n’a jamais vu le jour …

De plus, Intel a dépensé il y a quelques années beaucoup d’argent pour développer le HomeRF, coincé entre le Bluetooth et le Wi-Fi, avant de tout abandonner et de se lancer à fond dans le Wi-Fi (son Centrino en est le parfait exemple).

Le WiMax sera-t-il le nouveau BLR ? (un fiasco de plus …)

En clair, le WiMax doit encore faire ses preuves.

Basé sur :

WiMax Washes Dishes de Karl Bode
The WiMax Sessions de Om Malik

Catégorie : WiMax

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Visitez la boutique Wifi-highpower.com, votre revendeur officiel Alfa Network: du matériel Wifi sélectionné, cartes Wifi USB Awus036h et Awus036nhv, antennes omnis, yagis, panel, amplis wifi, accessoires...

Un commentaire sur “Le fiasco du WiMax”

  1. Voir à ce sujet l’article fondateur de Jean-Michel Billaud ( billaut.typepad.com/jm/20… ) .
    Le WiMax, la BLR, le satellite ou le mesh WIFI seront réservés aux coins les plus reculés et vraiment inaccesssibles à la fibre.
    Dans notre cas, nous avons cru à la BLR, mais il est trop tard! Il faut militer pour le grand bond en avant!


  2. Henri, le 15 octobre 2004 à 9:55 a dit:

    D’accord, affirmer que le WiMAX permettra de faire du 50 Mb/s (voire du 100 Mb/s !) sur une portée de 50 km et qu’il écrasera toutes les autres techniques, WiFi compris, relève plus de la fantaisie que d’une analyse sérieuse.

    Par-delà tous les "hypes" habituels, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse et enterrer prématurément une technologie.

    Soyons raisonnables : si une BS WiMax permet de drainer une cinquantaine d’utilisateurs simultanés connectés à 2,5 Mb/s Ethernet crête, soit 2 Mb/s IP crête, et sur une portée de 4 ou 5 km, ce ne sera déjà pas si mal.

    Mais les grands avantages du WiMAX par rapport à des technologies concurrentes (le xDSL en fixe, et plus tard l’UMTS en mobilité), se situeront ailleurs :
    -les coûts : un package de plusieurs BS WiMAX ne coûte pas grand-chose par rapport à un DSLAM ou à un Node B UMTS
    -la rapidité de déploiement
    -l’extrême modularité, qui permettra de faire vivre des réseaux WiMAX en modifiant facilement ses caractéristiques : ajout de BS, ajout d’antennes, modification de l’orientation des antennes, etc.
    -du «mesh networking» approché : on pourra relier une BS WiMAX à un nœud IP au moyen d’un faisceau hertzien WiMAX ; de même, une BS WiMAX pourra facilement drainer le trafic de plusieurs AP WiFi.

    Bon, à voir : premiers enseignements des premiers déploiements dès 2005 !


  3. Le Wimax c’est pas pour demain, mais pour certain c’est aujourd’hui. Un petit tour chez altitude télécom. Ou en Vendée

    Site de la Vendée
    http://www.cg85.fr/Dossiers/dss_...


  4. decO, le 7 avril 2005 à 16:23 a dit:

    le wimax ne sera pas un fiasco mais une alternative au utilisateur qui désire avoir le haut débit. Bien sur, les personnes qui disent que le wimax écrasera les autres technologie comme le wifi on tort.Le wimax sera le complément du wifi, le wifi pour la couverture d’un bâtiments et le wimax pour faire le lien avec une autre.

    Pensez-vous aux personnes qui sont avec leur pauvre 56k et qui ne peuvent pas avoir l’adsl car leur ligne téléphnique est trop longues(vous n’avez jamais vu des mecs dire que leurs lignes fais 10 km) vous croyer que l’on peut faire passer de l’adsl dessus en sachant que le max est de 4 voir 5 km.
    On dirait que vous ne pensez pas à eu mais ne croyait pasque se sont des cas rares!!!
    Et FT ne pourra jamais leur proposer du haut débit pas aujourd’hui ni demain!

    Donc je pense que pour ces personnes, le wimax sera une alternative et leur permettra nu jour d’avoir internet haut débit.

    Pour conclure, le Wimax est bien réel aujourd’hui.
    Un petit tour chez altitude télécom comme le dit J.Lauriol.
    le réseaux est actif dans le département de l’orne et de la vendée et en cours de déploiement sur le calvados!

    svp enlever la banière le "fiasco du wimax"!!


  5. decO, pour répondre à tes commentaires :
    Je ne suis pas un partisan du 56k dans les zones n’ayant pas accès à l’ADSL.
    Il s’agit simplement d’expliquer aux gens que le WiMax dans sa forme actuelle ne permet pas de garantir une interopérabilité complète entre les divers matériels. En tout cas, pas avant une cerfication finale.
    Intel a beaucoup (mal) communiqué sur le WiMax, et je persiste en disant que le matériel n’est compatible avec aucune norme actuelle (d’où le pré dans pré-WiMax).
    Je suis conscient que le WiMax va permettre à de nombreux ruraux (voir à des citadins loin d’un répartiteur ADSL) de pouvoir goûter aux joies du haut débit.
    Altitude Télécom, pour prendre l’exemple français, installe à tout va du matériel pré-WiMax, qui est plutôt de la BLR.
    N’oublions pas également que FT teste des solutions WiMax également.
    Il faudra attendre de voir les conditions d’attribution des licences WiMax pour voir si tout le monde pourra avoir accès au haut débit grâce à cette technologie !


  6. decO, le 9 avril 2005 à 15:07 a dit:

    il est clair qu’il n’y a pas eu de certification pour le wimax et quelle a été repoussé.
    Parlé de ne pas pouvoir faire de l’interopérabilité est un peu fort, les contructeurs essaye de respecter les normes qui seront prévu dans la certification. Justement le faite que des constructeurs sorte du matériel accélèra peut être la certification.
    Parlé de pré-wimax est tout à fais normal,et ne me gène pas. il clair que tant qu’il n’y a pas la certification on ne peut pas parler de "wimax".

    Mais bon,si je ne me trompe pas récemment il n’y a une certification qui a été repoussé pour le wifi mais je ne sais plus pour quelle norme

    pour dire que ca n’arrive pas qu’au wimax!


  7. Revoilà Intel qui fait du vaporware en annoncant du WiMax dans les portables d’ici la fin de l’année …

    Pour le Wi-Fi, j’utilise également le terme "pré" !

    WiMax ou Wi-Fi, les pré ne sont pas une garantie de compatibilité avec la norme future !


  8. WiMax de Navini avec CoopTel permet au petit village de Saint-Theodore ( Québec ) d’avoir le Haute Vitesse ( Haut débit )et nous sommes pas en région éloignée 😉


  9. Duamanes: mouè enfin wifi ou wimax, très franchement faut pas raconter d’histoires, c’est pas au point c’est tout 😉
    la question est, quand ca le sera ? :/
    si qqun a une idée 😉
    @++


  10. marqf, le 24 novembre 2005 à 13:03 a dit:

    Salut, juste pour info… le wimax ca se passe a partir de janvier 2006 et non 2009 et il y a 175 volontaires pour déployer le réseau wimax enfin moi je crois que vous faite rire du monde…mdr avec vos spéculations de wimax ca marche pas, ca vaut rien… mdr.
    voir actualité:
    http://www.zdnet.fr/actualites/t...


  11. Oui, enfin cette info date d’il y a un an quand même …
    Et puis aucun matériel n’est encore certifié compatible à la norme WiMAX à ce jour.
    C’est facile d’être volontaire, encore faut-il tester la technologie sur le terrain


  12. charles-Henri Renard, le 2 janvier 2006 à 15:19 a dit:

    Le Wimax et son déploiement dans la Somme. Un sujet à suivre avec l’Agence SUSI. Une convention de partenariat signée entre plusieurs industriels et SUSI.


  13. Nicolas Sarkozy, le 18 janvier 2006 à 10:00 a dit:

    Eh bien, si on ne chope pas le cancer du cerveau avec tout ca…!!


  14. neb, le 18 janvier 2006 à 14:29 a dit:

    voir WIMIX dans google – St Bonnet le Froid l’utilise en zone montagneuse


  15. labagaude, le 9 février 2006 à 16:09 a dit:

    Je vous invite à lire le face à face "le WIMAX mobile prêt à défier les réseaux 3G" dans le dernier n° de 01 Réseaux (fev. 2006).
    Il fallait s’y attendre, avec la publication de la norme 802.16e (mobilité) un grand nombre d’acteurs lorgnent vers les services de mobilité.
    Où ça, pensez-vous ? Dans les zones rurales peu denses ?
    Sûrement pas !
    Dans les agglomérations bien sûr, où le marché promet d’être juteux.
    Il faudra que les futurs attributaires de licences Wimax aient un sens aigu du service public et de l’aménagement du territoire pour résister à la pression du marché !

    Cela devrait doper le marché secondaire des fréquences.


  16. salima, le 23 mai 2006 à 23:17 a dit:

    bjr tt le monde
    j’ai voulu juste posé une kestion
    c ke en wimax y a po de BSC ou MSC comme le GSM c la BS ki fait ses fonctionalités
    alors si klk’un d vous sait cmt la BS fait tt ca
    c a dire les types et les noms de messages ki envoie chak user equipement ki veut acceder au rezo d’acces et l’operation ki suit c a dire la reponse de la BS et sa connexion avec le core network tt ca
    et merci d’avance


  17. Nous sommes fiers et reconnaissants à CoopTel de nous avoir donné le Haute Vitesse grâce à la technologie WiMax !


  18. freishotor, le 5 octobre 2006 à 11:35 a dit:

    Biensur que le wimax est en mesure de rivaliser. Il te suffit pour t’en persuader de regarder que les puces 802.16e sont déjà fonctionnelles et vendu 250 Euros par samsung pour la corée du sud qui a déjà mis en pratique la norme 802.16 sous le nom de wibro. C’est la même norme donc le wibro et wimax sont compatible. Le wimax, en plus de couvrir des zones non desservie par le haut débits, devra permettre un réseau haut débit mobile ce qui est très loin d’être le cas de n’importe quelle autre technologie. Si sa c’est pas la prochaine génération de réseau haut débit explique moi ce que c’est. Sa m’enerve de voir des gars sans aucune idée parler comme sa avec une telle conviction alors qu’ils sont totalement à coté de la plaque… tient pour te persuader encore :
    http://www.youtube.com/watch?v=G...


  19. Hum, freishotor, cet article date de 2004 … Donc les choses ont beaucoup bougé depuis !


  20. anis, le 5 mars 2007 à 10:08 a dit:

    j’ai un projet sur le wimax, si quelq’un peu m’aider j’en suis ravi .
    le projet : étude et planification d’un réseau wimax.
    MERCI


  21. rami2007, le 28 avril 2007 à 2:06 a dit:

    salut anis moi aussi mon projet porte sur la planification d’un reseau wimax et en peut s’aider entre nous.merci
    contacter moi sur:help2006@hotmail.fr


  22. Le wimax ne se prédestine pas uniquement à des entreprises inéligibles à la fibre optique! Une TPE ayant de gros besoins en symétrie et garantie et n’ayant pas les moyens d’investir dans des coûts de raccordement pourrait très bien souscrire à des offres Wimax.

    Etant en architecture extérieures, donc attaquables, celles ci ne surplanteront jamais la technologie DSL ou FO, mais peut être une alternative très intéressante!


Publier un commentaire


Un commentaire contenant des liens sera validé par l'administrateur avant toute publication.

*